À propos de
Cycliste averti

Histoire du programme

Le programme Cycliste averti est né de plusieurs constats.

D’abord, alors que nous prenions pour acquis que tous les enfants apprenaient à faire du vélo avec leurs parents, L’état du vélo au Québec, notre étude quinquennale sur la pratique du vélo, nous a plutôt montré une baisse préoccupante de la pratique de 9 % chez les jeunes, entre 2005 et 2010.

De plus, alors que le bilan routier s’améliorait d’année en année pour les cyclistes, les statistiques de la SAAQ nous ont montré que les enfants et adolescents à vélo sont plus susceptibles d’être victimes d’accidents de la route que les adultes. Ainsi, il apparaissait que les plus jeunes n’étaient pas toujours outillés pour faire face à la complexité de la circulation routière lors de leurs déplacements à vélo.

D’autres tendances nous inquiétaient : le déclin marqué de la proportion d’enfants se rendant à l’école à pied ou à vélo, le peu d’enfants atteignant les cibles recommandées en matière d’activité physique, et la réduction documentée du rayon d’action et d’autonomie des jeunes générations.

Parallèlement, nous avons mené une recherche sur les programmes d’éducation au vélo existant de par le monde. Nous avons été inspirés par les modèles danois, néerlandais et en particulier le « Brevet du cycliste » belge, et nous avons compris qu’une éducation cycliste de qualité devrait nécessairement faire la part belle aux pratiques sur route, en situation réelle. C’est ainsi que nous avons lancé progressivement notre propre programme d’éducation cycliste, d’abord sous le nom de brevet cycliste, en 2014.

Nos objectifs?

  • Rendre les jeunes de cinquième et sixième année compétents à se déplacer à vélo de façon sécuritaire et plus autonome dans leur milieu.
  • Rassurer les parents sur les capacités de leurs enfants à se déplacer à vélo, et encourager les familles à adopter le vélo dans leurs déplacements quotidiens.
  • Créer une génération de citoyens actifs physiquement et respectueux des autres sur la route, que ce soit à pied, à vélo ou en voiture. Les bons cyclistes d’aujourd’hui, s’ils choisissent de conduire demain, ne seront-ils pas de meilleurs automobilistes puisqu’ils auront appris à partager la route dès leur plus jeune âge?

Une belle évolution

Au printemps 2015, quelque 150 élèves de quatre écoles montréalaises prenaient part pour la première fois à notre programme. Depuis, nous nous sommes perfectionnés, nous nous sommes étendus à d’autres territoires, et l’engouement pour Cycliste averti ne s’est jamais démenti. Aujourd’hui, le programme est offert dans onze régions, et nous concluons de nouveaux partenariats pour étendre la portée de Cycliste averti encore plus loin.

Dans la région de Montréal, de nombreux partenariats nous permettent également d’offrir le programme dans un nombre croissant d’arrondissements et de villes liées.

Voir les faits saillants 2018-2019 pour la région de Montréal

Merci à nos soutiens de la première heure, qui ont cru en ce programme: Québec en forme, la Société de l’assurance automobile du Québec, Mountain Equipment Coop, la fondation pour la sécurité routière de CAA Québec, la Direction de Santé Publique de Montréal.

Revue de presse

À propos de Vélo Québec

Depuis 50 ans, Vélo Québec, organisme sans but lucratif, fait figure d’incontournable dans le paysage cycliste québécois. Que ce soit à des fins de loisir ou de tourisme, ou comme moyen de transport propre et actif, Vélo Québec encourage sans relâche l’utilisation de la bicyclette afin d’améliorer l’environnement, la santé et le bien-être des citoyens.

En savoir plus